Témoignage de Gisèle

Bonjour.

 

Le précédent article ne convenant pas à tous les publics, nous avons décidés de ne pas le rendre disponible sans une action de votre part.

 

Afin de pouvoir le lire il vous faudra taper le mot de passe suivant ” Gisèle “.

 

Merci pour ce léger inconvénient, afin d’assurer que de jeunes lecteurs, en particulier, ne puissent y accéder.

 

Le président.

Une réflexion sur “Témoignage de Gisèle

  • vendredi 29 avril 2016 à 13 h 02 min
    Permalien

    je souffre depuis deux accidents de voiture je ne vie plus je survie j ai perdu mon travaille je suis sous morphine depuis plus de deux presque et j ai comme même de douleurs a en pleurer je ne trouve plus mon sommeil je ne vie plus comme avant mon rêve c est de revivre comme avant ont ma dit que mon coup a été toucher pendant les accidents et cela a toucher de fils qui sont dans notre coup et cela a toucher mon cerveau se serais mon cerveau qui me provoque ses fameuses douleurs

Commentaires fermés.