Un mauvais souvenir, comme un viol effaçable ?

Le BDNF serait la solution.

Un espoir.

Le Prozac, par exemple,  permettait déjà cela, mais augmentait en même temps la sensibilité émotionnelle.

Il s’agit d’une nouvelle recherche prometteuse.

http://www.lefigaro.fr/sante/2010/06/09/01004-20100609ARTFIG00762-sur-la-piste-d-un-remede-pour-effacer-les-mauvais-souvenirs.php

Random Posts