Un mauvais souvenir, comme un viol effaçable ?

Le BDNF serait la solution.

Un espoir.

Le Prozac, par exemple,  permettait déjà cela, mais augmentait en même temps la sensibilité émotionnelle.

Il s’agit d’une nouvelle recherche prometteuse.

http://www.lefigaro.fr/sante/2010/06/09/01004-20100609ARTFIG00762-sur-la-piste-d-un-remede-pour-effacer-les-mauvais-souvenirs.php

Random Posts

  • Marielle-Hong témoigne : nous lui offrons cette tribune

    A la lecture de ce texte de Marielle-Hong nous lui avons demandé si nous pouvions le reprendre. Nous vous le […]

  • Il faudrait savoir

    Nous vous avions parlé  http://mabruetorka.net/2010/01/30/aucun-medicament-nouveau-pour-les-patients-en-2009-et-en-2008/ de l’association Precrire qui avait refusé de donner des récompenses pour de nouveaux médicaments, estimant […]

  • Questionnaire kinésithérapie : fin

    Bonjour. Le questionnaire proposé par Mathilde est maintenant terminé.     Mathilde à reçu une centaine de réponses et vous […]

  • Fibromyalgie : nouvelle question au Sénat

    Espérons que celle ci trouve une réponse plus argumentée que d’habitude…. ” Question écrite n° 18259 de M. Rachel Mazuir (Ain […]