La chiropractie. Efficace? Oui et non

L’Inserm s’est intéressé en 2011 à cette technique spécifique de soulagement particulière.

La formation des chiropracteurs c’est 6 années complètes de théorie et pratique.

Et une validation internationale.

 

« Dans les lombalgies aigues ou subaigües, la chiropratique semble efficace »

Mais  » Dans les cervicalgies, l’efficacité n’apparaît également pas supérieure aux autres traitements possibles, avec en outre un risque d’évènement indésirable rare mais grave (accident vertébro-basilaire) ».

« Au total, la chiropratique propose des réponses non chirurgicales et non médicamenteuses à des troubles fréquents ; cette approche est donc susceptible d’intéresser un grand nombre de patients. Les réponses apportées par la chiropratique sont potentiellement efficaces dans certaines indications, mais sans supériorité prouvée par rapport aux alternatives plus classiques. Des évènements indésirables rares mais graves peuvent survenir lors de manipulations des vertèbres cervicales. »

 

En conséquence à essayer éventuellement.

 

Le rapport à lire ici : Chiropratique