Thermalisme et cour des comptes

A jour au 20 octobre 2014.

 

Tout n’est sans doute pas négatif dans le .

Mais quand on utilise des outils marketings ciblés…..

Et que l’on joue sur des participations à des études sur la fibromyalgie en particulier, financé par l'”association française sur la recherche thermale”

(L’AFRETH intervient en qualité de promoteur ou co-promoteur de recherche, ainsi qu’en offrant des bourses de recherche.
Au plan financier, l’AFRETH met essentiellement en œuvre les contributions de ses membres fondateurs (collectivités territoriales et exploitants thermaux). Le budget annuel consacré aux travaux de recherche se situe entre 1 et 1,5 millions euros.)

 

http://www.ccomptes.fr/Publications/Publications/Association-Thermauvergne-63-rapport-d-observations-definitives-2014

 

C’est pourquoi nous restons vigilants. La Haute Autorité de Santé pour le moment n’a rien validé.

 

Le vrai bénéfice de ces , c’est le “lâcher prise” qu’elles proposent.

 

Mais si effectivement ces cures étaient particulièrement efficaces, rien ne devrait empêcher un remboursement par la Sécurité Sociale…..On n’en est loin..

2 thoughts on “Thermalisme et cour des comptes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*