Alimentation

L’alimentation tient une place importante dans le quotidien de la personne fibromyalgique.

Soit elle peut manger normalement, soit elle ne peut rien manger; soit elle est obligée de faire de petits repas nombreux; soit elle grignote; soit elle s’empiffrera de diverses variétés d’aliments qualifiés de « mauvais » tels que sucreries, chips, frites, bonbons, biscuits etc…

Souvent une prise de poids très importante est constatée (éventuellement provoquée par l’absorption de certains médicaments mais pas toujours).

Et la plupart du temps le rapport à la nourriture est problématique avec des difficultés à ingérer ( spasmes, fausses routes), des difficultés à retenir la nourriture, (, écoeurement) ou des difficultés à évacuer les déchets (coliques, constipation, diarrhée).

D’ou la nécessité de bien connaitre les aliments, et de préparer une alimentation en accord avec les possibilités de l’organisme (tenant compte de plus des éventuelles allergies souvent fréquentes).

L’hydratation tient aussi une part importante dans la vie de la personne fibromyalgique, celle ci éprouvant de grandes difficultés à se désaltérer, constamment assoiffée.

D’ou l’intérêt de sites tels que celui ci  le MADAM qui donnent une information sur les propriétés des aliments industriels.

Bien évidemment, préparer soi même sa nourriture est fortement conseillé, à base de produits frais.  Il est aussi conseillé de ne pas réutiliser ou conserver les aliments d’un jour sur l’autre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

*