Le goût des choses

Le goût des choses


Il n’a pas de forme particulière ni de couleur singulière ; pourtant, le cadeau que je rêve d’offrir à ma femme pourrait lui sauver la vie. En plus, il ne coûte rien, sauf peut-être un peu d’empathie humaine.
Celle que j’aime depuis 40 ans, qui souffre en silence de fibromyalgie depuis 12 ans, a perdu le goût des choses, au propre comme au figuré. Depuis plus d’un an, malgré des consultations et des tests de toutes sortes, elle ne détecte plus aucune saveur aux aliments qu’elle goûte. Pire, tout ce qu’elle avale la révulse, car un « goût » toxique (à défaut d’autres mots) lui a fait perdre jusqu’ici 25 kg, une situation qui aggrave son état.
Ne mangeant plus par « dégoût » de tout ce qu’elle avale, elle est en train de mourir à petit feu face au désarroi ou, parfois chez certains, à l’indifférence de la communauté médicale.

De la perte de goût des aliments à la perte du goût de vivre, il n’y a qu’un pas que celle que j’aime est en train de traverser sans que je puisse y faire quoi que ce soit. Mon cadeau de Noël inespéré : qu’un spécialiste la prenne en charge avant qu’il ne soit trop tard.
Mon fils et moi vous le demandons avec amour et espoir : redonnez le goût de la vie et des choses à une femme et une mère qui a donné aux autres, toute sa vie, le meilleur d’elle-même.
Oui, décidément, si le père Noël existe, qu’il se manifeste au plus vite.
— Roger Clavet, Kingsey Falls (Québec) 

Ce texte, rédigé par l’ex -député canadien Roger Clavet est un message d’espoir qui nous a touché.

Ce texte nous l’avons retrouvé par hasard dans le courrier des lecteurs du journal LaPresse, du Canada : https://www.lapresse.ca/debats/courrier-des-lecteurs/201912/21/01-5254664-courrier-des-lecteurs-le-plus-beau-des-cadeaux.php

La question de la perte du goût peut se poser sous une forme moindre pour les fibromyalgiques du fait en particulier de la maladie de Gougerot-Sjögren ou des effets secondaires des médicaments entre autres.

Pour des compléments d’information voir ce lien par exemple : https://www.doctissimo.fr/html/dossiers/troubles-orl/articles/15691-trouble-du-gout.htm

Cet appel nous a ému. Et retourné. Pour tant de raisons que vous allez vous, partager avec nous. Nous sommes certains que vous allez vous retrouver pour beaucoup dans cet appel d’un mari, et d’un fils, amoureux et aimants.

Du coup nous avons besoin de vous une fois de plus. Partagez, partout, avec tout le monde. Que cet article fasse le tour du monde. Afin que la recherche commence à avancer. En partant de cette première interrogation, très ciblée.

Afin de redonner envie à cette femme, cette épouse, cette maman. Retrouver le gout, peut être. Mais avant tout avoir envie; envie de se battre. Pour elle.

Nous avons besoin de vous. C’est un vrai appel à vous mobiliser. Partagez, et dites nous !

Random Posts