PROPOSITION DE RÉSOLUTION visant à reconnaître la fibromyalgie

présentée par Mesdames et Messieurs les députés

Mme Emmanuelle ANTHOINE, Mansour KAMARDINE, Nathalie BASSIRE, Alain RAMADIER, Frédérique MEUNIER, Valérie LACROUTE, Marc LE FUR, Francis VERCAMER, Maina SAGE, Jean-Yves BONY, Jean-Carles GRELIER, Véronique LOUWAGIE, Guy BRICOUT, Éric STRAUMANN, Gilles LURTON, Christophe NAEGELEN, Béatrice DESCAMPS, Lise MAGNIER, Paul CHRISTOPHE, Marie-Christine DALLOZ, Sébastien LECLERC, Josiane CORNELOUP, Pierre-Henri DUMONT, Damien ABAD, Annie GENEVARD, Fabrice BRUN, Isabelle VALENTIN, Brigitte KUSTER, David LORION, Michel HERBILLON, Stéphane VIRY, Arnaud VIALA, Vincent ROLLAND, Jean-Claude BOUCHET, Bernard PERRUT, Bernard BROCHAND, Éric PAUGET, Nadia RAMASSAMY, Gérard CHERPION, Raphaël SCHELLENBERGER, Virginie DUBY-MULLER, Jean-Luc REITZER, Émilie BONNIVARD, Valérie BEAUVAIS.

ENFIN!!!!!!!

Vous nous connaissez à l’association. Nous n’allons pas crier victoire. Le processus législatif est tellement long et lent qu’avant que cette proposition soit étudiée et éventuellement acceptée par le gouvernement……beaucoup de temps sera encore passé ; et même l’expertise collective de l’Inserm sera publiée !

Mais ce tout petit texte, c’est un lourd pavé dans la mare du gouvernement et du monde de la santé.

Et c’est glorieux pour les signataires qui vous connaissent depuis longtemps.

Même si la commission parlementaire avait eu un impact en faisant parler de la fibromyalgie, cette proposition qu’il nous faudra cependant porter et ce sera sans doute notre démarche principale ces prochaines années, est le premier pas vers une reconnaissance et une Ald. Et sur tout le reste : la recherche, les traitements, la prise en compte.

Ne vous leurrez pas : il faudra du temps. Encore beaucoup de temps. Mais ce n’est plus un espoir : c’est une finalité pour la reconnaissance de la fibromyalgie.

Et c’est politiquement très hardi. Merci à ces députés engagés.

http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/dossiers/alt/resolution_visant_a_reconnaitre_la_fibromyalgie

Version pdf : http://www.assemblee-nationale.fr/15/pdf/propositions/pion2019.pdf

Version html :

N° 2019

_____

ASSEMBLÉE NATIONALE

CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958

QUINZIÈME LÉGISLATURE

Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 11 juin 2019.

PROPOSITION DE RÉSOLUTION

visant à reconnaître la fibromyalgie,

présentée par Mesdames et Messieurs

Mme Emmanuelle ANTHOINE, Mansour KAMARDINE, Nathalie BASSIRE, Alain RAMADIER, Frédérique MEUNIER, Valérie LACROUTE, Marc LE FUR, Francis VERCAMER, Maina SAGE, Jean-Yves BONY, Jean-Carles GRELIER, Véronique LOUWAGIE, Guy BRICOUT, Éric STRAUMANN, Gilles LURTON, Christophe NAEGELEN, Béatrice DESCAMPS, Lise MAGNIER, Paul CHRISTOPHE, Marie-Christine DALLOZ, Sébastien LECLERC, Josiane CORNELOUP, Pierre-Henri DUMONT, Damien ABAD, Annie GENEVARD, Fabrice BRUN, Isabelle VALENTIN, Brigitte KUSTER, David LORION, Michel HERBILLON, Stéphane VIRY, Arnaud VIALA, Vincent ROLLAND, Jean-Claude BOUCHET, Bernard PERRUT, Bernard BROCHAND, Éric PAUGET, Nadia RAMASSAMY, Gérard CHERPION, Raphaël SCHELLENBERGER, Virginie DUBY-MULLER, Jean-Luc REITZER, Émilie BONNIVARD, Valérie BEAUVAIS,

députés.

EXPOSÉ DES MOTIFS

Mesdames, Messieurs,

La fibromyalgie est une maladie reconnue par l’Organisation mondiale de la santé depuis 1992.

Elle touche 2 à 5 % de la population dans les pays occidentaux. Les femmes sont plus particulièrement touchées, elles représentent l’écrasante majorité des personnes souffrant de cette maladie.

Celle-ci se caractérise par des douleurs chroniques, diffuses et persistantes lesquelles peuvent être aggravées par l’effort, l’humidité ou le froid. Aux sensations de brûlure s’ajoutent bien souvent une profonde fatigue et des troubles du sommeil.

Néanmoins, cette maladie est encore insuffisamment reconnue en France, au détriment des malades qui souffrent de cette situation.

La présente résolution vise alors à reconnaître la fibromyalgie.

Pour cela, elle invite le Gouvernement, d’une part, à reconnaître cette maladie comme une affectation de longue durée et d’autre part, à assurer une meilleure prise en charge de cette maladie par la sécurité sociale.

Par ailleurs, afin d’améliorer la reconnaissance de cette maladie auprès du grand public, elle propose l’instauration d’une journée nationale consacrée à la fibromyalgie.

PROPOSITION DE RÉSOLUTION

Article unique

L’Assemblée nationale,

Vu l’article 34-1 de la Constitution,

Vu l’article 136 du Règlement de l’Assemblée nationale,

Considérant que la fibromyalgie affecte une part non négligeable de la population française ;

Considérant que la fibromyalgie ne bénéficie pas d’une reconnaissance suffisante de la part de l’État suscitant une souffrance des personnes atteintes de cette maladie, alors que celle-ci est reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé depuis 1992 ;

Demande que la République française instaure une journée nationale consacrée à la fibromyalgie, et

Invite le Gouvernement à ajouter la fibromyalgie à la liste des affectations de longue durée, et

Invite le Gouvernement à prendre toutes les mesures de nature à assurer une meilleure prise en charge par la sécurité sociale des frais occasionnés par le traitement de cette maladie.

Random Posts

  • Question de Mr Daniel Laurent

    Continuons dans les questions -réponses des sénateurs et remercions les d’au moins tenter de lancer le débat. Même si nous […]

  • Et la désertification médicale devient maintenant criante !

    Parmi tous les exemples que nous recensons en voici un qui concerne l’Essonne, gros département concerné par une désertification et […]

  • La fibromyalgie c’est tendance, et très juteux.

    A votre avis combien valez vous ?   Peut être allez vous répondre rien du tout pour nos chers gouvernants, notre […]

  • Questions suite

    Cherchez l’erreur…… http://www.senat.fr/questions/base/2019/qSEQ190611125.html Reconnaissance de la fibromyalgie comme maladie 15e législature Question écrite n° 11125 de Mme Pascale Gruny (Aisne – Les Républicains) […]

Laisser un commentaire