Ma santé 2022

Dans le cadre des conférences de la chaire santé de SciencePo nous assistions à une conférence sur la mutation permanente des agents publics de santé.

L’oratrice, à la tête du centre national de gestion ( CNG ), madame Danielle Toupiller, reconduite à la tête de l’organisme public par Marisol Touraine gère la carrière des personnels de santé publics. 

Elle nous a brossé en une heure trop courte l’historique depuis 1958 et avant des lois de santé et des mutations des services hospitaliers au regard du personnel médical.

Ce que nous en retiendrons et qui impactera à très court terme votre parcours de soins, car les organisations en évolution devront s’adapter, mais les patients aussi :

  • 1000 hôpitaux publics mais 135 groupements territoriaux
  • une gestion locale décentralisée
  • 125 à 140 métiers différents dans l’hôpital qui sont appelés à évoluer, à se transformer, ou à disparaître pour certains
  • 40 à 50% de taux de renouvellement avant 2030 (retraites….)
  • 2020 à 2022 : creux de spécialistes; il va être extrêmement compliqué d’en trouver un
  • Seule la région Nord Picardie, et en partie lilloise, n’aurait aucune difficulté du fait d’une gestion expérimentale différente qui aurait porté ses fruits.

Les personnes travaillant à l’hôpital public doivent s’adapter, et faire face à une charge de travail difficile. Le centre national de gestion est un des outils de cette adaptation des parcours.

Le plan santé 2022 prévoit de nouveaux parcours, de nouveaux métiers, de nouveaux services pour les malades usagers.

Mais il faudra du temps pour leur mise en place, et pour accompagner les personnels et les malades.

Une conférence intéressante pour des évolutions qui impacteront fortement le système de santé, et les hommes et femmes qui en sont les acteurs, mais aussi leurs utilisateurs : vous !

 

 

 

Random Posts

Laisser un commentaire