Énième réponse à énième question sur la fibromyalgie.

Les délais sont parfaitement fixés par la réponse de la ministre. Vous pouvez continuer à souffrir et à être ignorés.

D’un côté  : Gestionnaire et administrative : la ministre !

De l’autre les malades en souffrance et pour beaucoup seuls, solitaires, abandonnés et au désespoir.

INTOLÉRABLE !

 

http://www.senat.fr/questions/base/2018/qSEQ180706094.html

 

 

Reconnaissance de la fibromyalgie comme maladie

15e législature

Question écrite n° 06094 de M. Jean-Marie Janssens (Loir-et-Cher – UC)

publiée dans le JO Sénat du 12/07/2018 – page 3432

M. interroge Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la fibromyalgie. Maladie rare entraînant douleurs musculaires et articulaires, fatigue, troubles du sommeil, troubles cognitifs, la fibromyalgie toucherait en France entre 1,3 et 3 millions de personnes. Bien que reconnue comme une maladie à part entière par l’organisation mondiale de la santé, la fibromyalgie n’est pas encore officiellement reconnue comme telle par la France. Cette reconnaissance permettrait une meilleure prise en compte de la maladie par les médecins et une meilleure prise en charge des malades. Malgré des demandes répétées de la part des malades et de leurs familles auprès du ministère des solidarités et de la santé, la fibromyalgie reste considérée comme un syndrome et non comme une maladie. En conséquence, il souhaite savoir si elle entend reconnaître officiellement la fibromyalgie comme maladie et, dans ce cas, à quelle échéance.

 

Réponse du Ministère des solidarités et de la santé

publiée dans le JO Sénat du 23/08/2018 – page 4406

Devant les problèmes rencontrés par les patients atteints de fibromyalgie, le ministère chargé de la santé a souhaité s’appuyer sur une expertise de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale afin d’avoir des connaissances actualisées issues des recherches internationales et pluridisciplinaires sur la fibromyalgie. Les associations de patients et des experts ont été auditionnés par les membres du groupe de travail. La publication du rapport définitif est prévue fin mars 2019. Par ailleurs, la Haute autorité de santé a inscrit, dans son programme de travail, la production de recommandations relatives au processus standard de prise en charge des patients douloureux chroniques pour une collaboration optimale entre ville et structures douleurs chroniques. Ces recommandations de bonnes pratiques contribueront également à la structuration du parcours de santé des personnes souffrant de fibromyalgie afin de mieux coordonner la prise en charge et les choix thérapeutiques et donc de mieux orienter les patients. La date de parution de ces recommandations est prévue pour le 4ème trimestre 2018. Ces étapes sont des échéances préalables indispensables à la réflexion sur une éventuelle reconnaissance de la fibromyalgie.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

*