Questions au gouvernement. Assemblée Nationale. Madame la député Mme Marie-Christine Dalloz.

La député Mme Marie-Christine Dalloz demande au gouvernement sa position sur la fibromyalgie.

Nous écrirons à la député pour lui proposer quelques informations complémentaires sur la maladie.

 

http://questions.assemblee-nationale.fr/q15/15-3542QE.htm
15ème législature

Question N° 3542
de Mme Marie-Christine Dalloz (Les Républicains – Jura )
Question écrite
Ministère interrogé > Solidarités et santé
Ministère attributaire > Solidarités et santé

Rubrique > maladies

Titre > Situation des malades souffrant de fibromyalg

Question publiée au JO le : 05/12/2017 page : 6063

Texte de la question

attire l’attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la situation des malades souffrant de fibromyalgie. Cette maladie, reconnue par l’organisation mondiale de la santé (OMS) depuis 1992, comporte un ensemble de symptômes particulièrement handicapant pour les malades. En France, la fibromyalgie n’est toujours pas reconnue, et les malades sollicitent son classement en tant que maladie handicapante afin de permettre une déclaration d’invalidité de catégorie 2. Il est également nécessaire de mettre en place un protocole permettant de détecter la maladie, d’en évaluer les symptômes et de soigner les patients. Elle souhaite donc connaître la position du Gouvernement concernant cette maladie, ainsi que les mesures qui seront mises en œuvre pour la prise en charge des malades souffrant de fibromyalgie.

2 thoughts on “Questions au gouvernement. Assemblée Nationale. Madame la député Mme Marie-Christine Dalloz.

  1. On espère que madame la ministre, puisse écouter une bonne fois pour toute nos souffrances.
    chaque jour est difficile,nous vivons tous les jours avec ces douleurs qui nous empêche d’être nous-même et de profiter de la vie pleinement.
    ça fait 10 ans que je souffre de fibromyalgie pendant 10 ans je suis passé de médecins en médecins… personnes savaient ce que j’avais mais moi je souffrais nuite et jour, je ne dormais pas … j’entendais me dire que je n’avais rien,rien, pas possible moi que j’étais dynamique… je m’occupais de ma maison de mes enfants, de 2 associations, je travaille à 100 % et tout doucement je ne pouvais plus, je pouvais plus faire ….plus faire ça et et ça. …. tout doucement je suis devenu une loque… je ne me reconnaissais plus mon mari ne me reconnaissais plus mes enfants ne me reconnaissais plus je souffrais je m’en enfermais …
    Pourquoi parce que ça ne se voit pas cette maladie invisible …comme la plupart dès maladies …
    Merci de nous écouter
    ,merci de nous aider ,merci d’être avec nous il est malade…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

*