Un point sur le Sativex

Nous n’allons pas créer une polémique ici sur l’utilisation de drogues pour soulager les malades chroniques, en particulier de leurs douleurs.

addict-1055951_1280

Drogues douces, drogues dures, etc…..ne sont pas dans nos propos ce jour. Mais ils le seront sans doute le 12 mai prochain.

 

Nous voulons simplement faire le point sur le ,

En 2013, le code de la santé publique est modifié afin que En janvier 2014, la ministre de la santé en personne annonce que “le Sativex pourrait être délivré aux personnes atteintes de la sclérose en plaque, pour atténuer certaines raideurs musculaires“.

Ce serait une simple question économique traduite dans le prix du médicament qui bloquerait le dossier.

En tout cas pour le comité de la transparence, ce dossier n’a rien d’urgent : ” Et l’intérêt pour la santé publique de Sativex ne nécessite pas une arrivée sur le marché urgente”.

D’après les experts, seulement un patient sur deux pourrait bénéficier de ce thérapeutique, qui est intéressant mais loin d’apporter une réponse complète dans le soulagement des malades.

 

Alors ? Le lobby des laboratoires encore ? Peut être bien.

La estime que le Sativex® n’a “pas d’avantage clinique démontré”…

 

Maintenant faisons la part des choses.

Par exemple au environ 40000 malades utiliseraient du cannabis thérapeutique (donc sur ordonnance). Pour 35 millions d’habitants.

En France il y aurait environ 80 000 personnes atteintes par la sclérose en plaque pour 66 millions d’habitants.

Mais il n’y aurait que 5000 malades qui pourraient bénéficier de ce médicament. Pourquoi?

Parce que c’est un stupéfiant ? 

Les spécialistes ne semblent même pas particulièrement heureux de cette nouvelle possibilité de soigner leurs patients : “le Pr , rhumatologue à l’Hôtel-Dieu (75) et spécialiste de la douleur, ce médicament présente tout de même un intérêt pour les patients : “Les douleurs de la sclérose en plaques, notamment certaines douleurs de crampes musculaires, sont très intenses. Dans ce contexte, le Sativex® a démontré son efficacité dans des études. Précisons toutefois que même dans cette indication, il existe d’autres médicaments, notamment des médicaments de l’épilepsie, qui peuvent être tout aussi efficaces“.

 

Le Monde titrait sur son site que le médicament pourrait ne pas être commercialisé en France…..

 

La Belgique va elle le commercialiser fin mars après 4 années de procédures…

http://www.rtl.be/info/belgique/societe/grande-premiere-un-medicament-a-base-de-cannabis-devrait-debarquer-en-belgique-au-mois-de-mars-790424.aspx

Mais un spécialiste estime que si la substance va effectivement bénéficier aux malades atteints de la sclérose en plaques, trop de malades souffrant de douleurs chroniques seront les grands oubliés de cette réforme qui a impliqué la modification, dans ce pays aussi, de la loi qui interdisait la délivrance de cannabis en Belgique.

En France, on en reste donc aux questions, qu’ont posé huit patients experts en janvier, sans réponse à ce jour a priori.

http://www.ladepeche.fr/article/2016/01/25/2263195-sclerose-plaques-2-ans-apres-autorisation-sativex-toujours-indisponible.html

 

Pourtant ne devrait -on pas plutôt légaliser le cannabis?

 

seedling-1062908_1920

 

http://www.lesinrocks.com/2016/02/03/actualite/daniel-vaillant-lactualite-dun-debat-depassionne-sur-le-cannabis-est-incontestable-11803002/

Pendant ce temps et pour une question politique, de gros sous, les malades vont continuer à souffrir. Gageons que ce débat entrera dans la prochaine campagne présidentielle.

depression-824998_1920

Random Posts

10 thoughts on “Un point sur le Sativex

  1. Le Sativex est un stupéfiant ? Je prends de l’Actiq pour soulager certaines douleurs intenses et sur la boîte, il est aussi précisé que c’est un stupéfiant : Stupéfiant non ? Alors si par pure hypocrisie on choisit de laisser les malades grincer des dents de douleurs (fibros ou autres), il ne leur restera pour seule solution que de devenir jardiniers et faire pousser leur médicament (bien sûr, ça ne coûtera rien à la SS), mais au moins que les malades puissent tester pour voir s’ils ont une chance d’être soulagés partiellement ou totalement. Parfois, il y a juste.. pas le choix.

  2. Pourquoi parle ton toujours de la slérosenplaque, cella va être légaliser seulement pour eux, mais les autres maladie qui cause des douleurs chronique ???
    Déjà qu’ont est des cobaye pour le pharmaceutique, y faut arrêter de minimiser les choses.
    Moi j’ai 28 ans, ma vie et foutu, je peux pas bosser et j’ai des dettes par dessus la tète par se que la fibromyalgie n’est pas reconnu et en plus la seul chose qui me soulage et illégale….

    1. salut Soto !
      j ai 44 ans ça fait 11 ans que souffre j ai même été opéré d’une discopathie cervicale pour rien !!
      On ma dit c’est dans ma tête … 4 ans de thérapie pour rien !!
      Et la ça fait un mois que enfin ils m’ont dit que j’avais une fibro alors que ça fait 5 ans que je leur implore de m’écouter car je le savais
      j’aimerai tester le sativex peut tu me dire ou ?comment?et combien ça coute ??
      je te remercie

  3. Bravo Soto d’oser…
    Bonjour tout le monde, très bien cet article!
    Il y a effectivement des nuances à connaitre en ce qui concerne le principe du Savitex ( Sativa ou Indica) suivant les tempéraments ce sera plutôt Sativa et d’autre Indica, d’où si on utilise une formule “basique”, elle n’aura pas forcément autant d’efficacité et du coup quelques effets secondaires non voulu ! Je ne comprend d’ailleurs pas que l’avis des utilisateurs, dans les pays où la cannabythérapie est mise en place, ne soient pas prit en compte. Ils ont matière en connaissance et gèrent très bien accompagnés médicalement ou non, leurs problèmes de santé ; ce qui leur a permit de retrouver une vie normale ou presque suivant les handicaps. Certains en ont même fait une passion de part leur multiple usage ; j’ai lu un article sur un Fibromyalgique, qui après en avoir eu assez de se droguer de médicaments inefficaces et qui détruisaient sa santé, à sauté le pas. Il s’est bien documenté, est devenu jardinier et convaincu des résultats, ayant retrouvé une vie normale, en fait son métier. C’est une histoire parlante sur un article, mais d’autres comme Soto, fibromyalgiques ou avec d’autres pathologies confirment cette réussite totale ou d’un grand soulagement bien plus naturel en France. Pour ma part, je me documente encore à l’heure actuelle, mais je saute le pas aussi ! Marre d’attendre que ces histoires de gros sous se fassent sur notre dos (puisque nous continuons à consommer ces drogues pharmaceutiques inefficaces [pour moi] ) et qu’ils tirent le plus fort à qui gardera le monopole de leur côté ; je vais commencer par la formule Sativex qui me convient (et qui oui, coute assez cher) pour commencer ,vu que nous allons plus vers l’hiver, c’est plus pratique ! Mais j’étudie encore une autre possibilité que de jardiner. Pour ma part, je suis décidée et même si j’ai des problèmes financiers, je préfère faire des économies plus serrées pour compenser là dessus et ma démarche de Fibro ne coutera rien à la SS…en attendant que tout ces personnes se décident …parce qu’il n’y a plus d’autre choix si on veut recommencer à vivre normalement. Merci encore de débattre là dessus pour faire avancer les choses !

  4. On ne va pas revenir indéfiniment sur la question des drogues douces à usage thérapeutique .
    Tout le monde sait en revanche pertinemment que l’alcool, le tabac tuent…les hôpitaux sont remplis de mourants du fait de leur consommation.
    On sait également que les médicaments chimiques ont leur cohorte d’effets secondaires (loin de moi l’idée de tout rejeter, il ne faut pas être stupide).
    On sait qu’il y a des histoires de gros sous, de labos plus soucieux de leur chiffre d’affaire que de la santé des individus.
    Nier que les politiques sont sous pression pour ces raisons mais aussi fermés pour des raisons idéologiques, culturelles ou je ne sais quoi encore, seraient également faire preuve de naïveté.
    J’aurais bien essayé le sativex ayant une sclérose en plaques depuis 28 ans impliquant des douleurs, des raideurs, un sommeil quasi inexistant …enfin je ne vais pas faire ici le listing des problèmes de mon quotidien.
    Je n’ai pas les moyens financiers d’acheter ce produit à l’étranger pour, au moins, le tester et cela comme de nombreuses personnes en France.
    Je reste dans mon coin, silencieux comme d’autres malades avec d’autres pathologies et j’attends un peu de courage de la part des élus.
    Mais ce sont bientôt les présidentielles et les consciences individuelles seront submergées par cet événement et le “problème” du sativex s’enfoncera un peu plus dans le trou dans lequel on l’a plongé et les malades avec.
    (Je ne parle même pas des politiques qui n’en n’ont même pas rien à secouer, car ils ne savent pas que les malades sont sous le tapis)

    Allez, on va se mater les infos pour oublier tout ça?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*