Aller à…
RSS Feed

Borréliose de Lyme et données actuelles : en cours, répond la ministre….


C’est vraiment se moquer du monde.

Pour information nous évoquons cette maladie, du fait des différents symptômes qui peuvent évoquer une fibromyalgie.

Trop de faux diagnostics de fibromyalgie seraient en fait la …….

 

http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-91160QE.htm

 

14ème législature

Question N° 91160
de M. Denis Jacquat (Les Républicains – Moselle )
Question écrite
Ministère interrogé > Affaires sociales, santé et droits des femmes
Ministère attributaire > Affaires sociales, santé et droits des femmes

Rubrique > santé

Tête d’analyse > maladie de Lyme

Analyse > lutte et prévention.

Question publiée au JO le : 17/11/2015 page : 8272
Réponse publiée au JO le : 19/01/2016 page : 547

Texte de la question

M. Denis Jacquat attire l’attention de Mme la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes sur les difficultés et les inquiétudes des malades atteints de la borréliose de Lyme. En effet cette maladie infectieuse, transmise à l’homme par morsure d’une tique infectée, toucherait des centaines de milliers de personnes, 12 000 à 15 000 nouveaux cas seraient détectés chaque année. Les associations de malades soulignent notamment qu’une détection tardive peut entraîner des conséquences très graves, que la prise en charge par la sécurité sociale reste très insuffisante et que la formation et la sensibilisation des professionnels de santé sur ce dossier sont en deçà du nécessaire. Les malades atteints de la borréliose de Lyme souhaiteraient vivement que des mesures soient rapidement mises en œuvre afin d’assurer un meilleur dépistage de cette maladie infectieuse ainsi qu’une meilleure prise en charge. Il serait très heureux de connaître ses intentions en la matière.

Texte de la réponse

Dans le prolongement de la publication, en 2014, du rapport du haut conseil de la santé publique (HCSP) sur la Borréliose de Lyme, une réflexion a été engagée par les services chargés de la santé pour définir des repères pratiques à l’attention des professionnels de santé sur cette maladie infectieuse et sa prise en charge, et pour renforcer l’information de la population sur les mesures de protection permettant de limiter le risque de morsures de tiques, en lien avec l’institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES). Ces documents sont en cours de rédaction par l’INPES en lien avec la direction générale de la santé. Ils seront publiés pour le printemps 2016, avant que ne reprenne la période de prolifération des tiques. Parallèlement, la direction générale de la santé a saisi plusieurs instances, notamment l’institut de veille sanitaire (InVS) pour une analyse des pistes d’amélioration de la surveillance, incluant l’opportunité d’une déclaration obligatoire et l’Alliance des sciences du vivant (Aviesan) sur les axes prioritaires de recherche identifiés dans le cadre des travaux engagés. A la suite de cette saisine, l’InVS a estimé que les systèmes actuellement en place en France permettent de répondre aux objectifs de surveillance de la Borréliose de Lyme. L’InVS indique que « les données obtenues sont cohérentes entre les différents systèmes et indiquent une stabilité de ces indicateurs dans le temps ainsi qu’une diversité régionale importante ». Il précise que certaines caractéristiques de la maladie, comme sa fréquence importante et la difficulté de définition de cas, rendent difficile la mise en œuvre d’une déclaration obligatoire. L’InVS rappelle que, depuis 2010, des réflexions sont en cours sur la pertinence et la faisabilité d’une surveillance européenne et les experts réunis par l’European centre for disease prevention and control (ECDC) ont conclu qu’une surveillance européenne par déclaration obligatoire ne serait ni faisable ni pertinente. Des travaux encore en cours (2015-2019) évaluent l’efficacité du recueil de données dans 5 pays afin de formuler des recommandations pour la surveillance des maladies transmises par les tiques et non couvertes par la déclaration obligatoire. Par ailleurs, les résultats de la saisine d’Aviesan concernant les thèmes de recherche prioritaires, et le cas échéant, les résultats d’appel à projets pouvant répondre à ces thèmes, seront disponibles en début d’année 2016. Concernant le diagnostic, à la suite de la saisine de la direction générale de la santé relative à la performance des tests sérologiques de la Borréliose de Lyme et dans le cadre du contrôle national de qualité des analyses de biologie médicale, l’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a évalué les résultats des sérologies de Lyme en fonction de plusieurs réactifs. Cette opération de contrôle des sérologies de la Borréliose a montré les bonnes performances des réactifs de dépistage utilisés en routine sur l’ensemble du territoire. Elle a, en revanche, mis en évidence la nécessité d’améliorer l’information des biologistes sur l’interprétation des résultats de dépistage en fonction de la clinique et des données épidémiologiques. Une formation des médecins biologistes a été assurée le 3 novembre 2015 par la Société française de microbiologie (SFM). Les informations sont accessibles aux biologistes sur le site internet de la SFM. Enfin, le projet de loi de modernisation de notre système de santé, adopté par l’Assemblée nationale le 17 décembre 2015, prévoit que la déclinaison, dans les projets régionaux de santé, d’un volet consacré à la mise en œuvre d’actions de sensibilisation de la population et de formation des professionnels de santé visant à limiter d’éventuelles contaminations par des maladies vectorielles.

Mots clés:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

About Fibromyalgies.fr

AVERTISSEMENT

NOUS NE SOMMES PAS MEDECINS.

LES INFORMATIONS CONTENUES SUR CET ESPACE LE SONT POUR VOUS APPORTER DES INFORMATIONS. AUCUNE PROPOSITION NE DOIT ETRE FAITE POUR VOUS GUERIR OU VOUS SOULAGER SANS L'AVIS DU CORPS MEDICAL. RAPPROCHEZ VOUS DE VOTRE MEDECIN TRAITANT POUR TOUTE QUESTION MEDICALE VOUS CONCERNANT.

LES AVIS EMIS SUR CE SITE N'ENGAGENT QUE LEURS AUTEURS.

RESPONSABLE EDITORIAL - BRUNO DELFERRIERE - Association FIBROMYALGIES.FR - Maison des arts et de la vie associative - Parc des loisirs Roger-Menu - 51200 EPERNAY

06 80 10 82 85

Courriel : fibromyalgies.fr@gmail.com

TOUS LES COMMENTAIRES SUR CE SITE SONT MODERES. NOUS VOUS INFORMONS ENFIN QUE CE SITE N'UTILISE PAS DE COOKIE

css.php
Translate »
Popups Powered By : XYZScripts.com