Musicothérapie et hypnose : Le complexe d’Eden de Benjamin Wood

Une fois n’est pas coutume, nous vous parlons d’un roman, ou la et l’ ont la première place.

Mais dont la fin est terrible.

Un très bon roman qui parle de la maladie, du cancer en particulier.

 

Page 467 (un expert neurochirurgienne a la parole dans un procès – il s’agit cependant d’un roman ) :

L’hypnose et la musicothérapie ne sont que des traitements d’appoint. Nous appelons ça des approches corps-esprit. Il n’y a rien de scientifique là-dedans, pas plus que dans la thérapie par la danse, la phytothérapie….ou j’allais dire, la prière.

….Il y a eu des essais cliniques, certes, mais qui n’ont fait qu’enfoncer des portes ouvertes. Un certain type de musique peut réduire le rythme cardiaque ou la tension d’une personne…c’est naturel. La musique réduit l’anxiété. Moins de stress, c’est une meilleure santé.

Effectivement, la musicothérapie, l’art thérapie, l’hypnose, et beaucoup d’autres traitements dits “parallèles” sont aujourd’hui bien connus de la plupart d’entre vous, et peuvent aider à supporter la douleur ou la fatigue, à se sentir mieux.

 

Le plus intéressant dans ce livre c’est sa fin. Après le meurtre.

Ou l’on glose sur l’espoir et le charlatanisme. L’auteur pose une question.

A laquelle nous n’avons pas de réponse toute faite:

 

Ce délire nous le connaissons tous sous le nom d’espoir. Cette simple illusion est elle aussi inoffensive que nous le croyons,ou s’agit-il d’un phénomène bien plus pernicieux?

Random Posts

2 thoughts on “Musicothérapie et hypnose : Le complexe d’Eden de Benjamin Wood

  1. Hello,
    Si je puis… ne penses tu pas qu’il serait bon dans certains cas de présenter l’article non pas avec son titre “initial”, mais par exemple ici parler de la musicothérapie et l’hypnose.
    Sinon, je crains un désintéressement au départ…
    What else ?
    Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*