Rapport de la HAS – 2010

La Haute Autorité de Santé (HAS) a été saisie par le ministre de la Santé2 afin que soient rédigées des recommandations sur la prise en charge médicale de la fibromyalgie, en tenant compte des conclusions du rapport de l’Académie nationale de médecine publié en janvier 2007 (1). Le directeur général de l’Uncam et les médecins-conseils nationaux des différentes caisses ont été également saisis par le ministère de la Santé, pour que soit mis à disposition des médecinsconseils un guide de procédure qui garantisse aux personnes qui ont une fibromyalgie une prise en charge plus homogène des soins coûteux sur le territoire national. L’association de patients Fibromyalgie France – Union Française des Adhérents Fibromyalgiques (UFAF), dans un courrier au président de la République de janvier 2007, souhaitait une meilleure prise en considération du syndrome fibromyalgique, une démarche claire pour en établir le diagnostic, en mesurer l’impact sur la vie quotidienne, sociale et professionnelle, une reconnaissance de son caractère invalidant, un accompagnement psychosocial permettant d’éviter l’isolement, une meilleure formation des professionnels de santé, un recensement des personnes fibromyalgiques. De nombreuses questions sont posées régulièrement à l’Assemblée nationale sur la reconnaissance, les conséquences de ce syndrome et sa prise en charge. Tous ces éléments soulignent l’importance prise récemment en France, au-delà du champ strictement sanitaire, par ce syndrome douloureux chronique.

Consulter le rapport en pdf : http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2010-10/syndrome_fibromyalgique_de_ladulte_-_rapport_dorientation.pdf

Random Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*