La Has a encore frappé.

.Une nouvelle salve de médicaments a été étudié au peigne fin par la Haute Autorité de santé.

 

Petit miracle : le Spasfon va rester inscrit en spécialité remboursable (en partie, celle qui nous intéresse surtout – les douleurs liées aux troubles fonctionnels du tube digestif-, …), mais sur une base de remboursement de 15 % du fait pour la Has d’un intérêt limité.

 

Pourquoi rembourser une partie si ce n’est pas efficace?

 

Vous en servez vous quotidiennement et cela vous soulage t-il?

 

Dans le cadre de l’insomnie, « occasionnelle ou transitoire » le ZOPICLONE Mylan,  un générique de l‘Imovane (un  Hypnotique) est proposé. La Has accorde son remboursement, bien qu’il n’apporte rien de plus par rapport au médicament princeps….

 

BROMAZEPAM ARROW 1,5 mg, comprimé reste remboursé à 65% Son efficacité dans le trouble de l’anxiété parait prouvé.Mais sans apporter d’amélioration. C’est juste un autre conditionnement de la spécialité.

 

D’autres médicaments continuent à être ainsi mis sur la sellette tous les jours.

Pour quelles véritables économies?

 

  • Retrait d’un anti douleur

    Le Di antalv.. est retiré des prescriptions sur demande de l’Europe. Pas la peine de s’affoler mais….

  • La question des ophtalmologistes

    Que penser de la réponse à cette question de Mme Patricia Schillinger sénatrice ? Pénurie d’ophtalmologistes 13 ème législature Question écrite […]

  • Une identité mise à mal.

    . » Dans l’ensemble, le syndrome fibromyalgique reste un sujet sensible, qui remet en question l’identité des patients. Certains ont insisté […]

  • Noctran ® bis

    Notre article sur le retrait du Noctran ®  ayant suscité un certain nombre de courriers, nous mettons en ligne le […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

*