Un dernier pour la route.

On se résume.

On a dépassé les 12000 signataires. Bravo notre objectif est atteint, même si à un moment nous crûmes à beaucoup plus. Mais nous n’allons pas bouder notre plaisir.

 

Les courriers sont envoyés, la pétition prête à être livrée à la ministre de la santé  pour qu’elle joue au facteur.

Le temps est maussade mais quand faut y aller…donc on y sera. N’est ce pas ? N’EST CE PAS ?

Voila le courrier qui accompagnera la pétition de demain :

 

https://docs.google.com/document/d/1I1PyFn-Ql8UBgiUonWcJENf1H-UDWvy1gJbDmjEWYPA/edit?usp=sharing

 

 

Et n’oubliez pas votre itinéraire, votre téléphone chargé, votre carte bleue, et votre assurance assistance.

Et à manger et à boire éventuellement.

 

Amitiés, à demain.

 

 

 

Random Posts

  • Le devoir du médecin.

    Nous n’avons pas de leçons à donner. Mais nous sommes révoltés. Et écoeurés. En l’espace de deux semaines nous avons […]

  • Jurisprudence administrative …suite

            Abondon de poste :   http://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?oldAction=rechJuriAdmin&idTexte=CETATEXT000007570694&fastReqId=1807263457&fastPos=7   Cour administrative d’appel de Nancy N° 01NC00002    Inédit au […]

  • Cruiser : fin de l’exploitation en France. Mais ailleurs ?

    Nous vous avons souvent évoqué ce produit si toxique pour les abeilles en particulier. Nous apprenons qu’enfin l’autorisation de mise sur le […]

  • Nouvel article du blog vous en…

    Nouvel article du blog vous en pensez quoi ?: La santé en France… http://vousenpensezquoi.fr/2010/08/11/la-sante-en-france-fout-le-camp/

2 thoughts on “Un dernier pour la route.

  1. Il y a 2 coquilles à corriger sur le courrer « amis » au lieu de « mais » et « y ajoute ses propres de demandes  » au lieu de « se propres demandes ».

    Je ne pourrais pas être là physiquement mais je serai présente par la pensée.

    Merci pour votre action et bon courage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*