Osez !

S’il y a vraiment une certitude que j’ai en moi au fil des années, c’est qu’avec la fibromyalgie, je ne serais jamais au bout de mes surprises.

 

Témoin ce coup de fil que j’ai reçu ce matin.

Une personne diagnostiquée fibromyalgique qui depuis des mois tergiversait pour prendre contact avec l’association.

Et d’après mon expérience il était vraiment temps qu’elle prenne contact avec nous.

Il ne faut absolument pas rester tout seul face à cette maladie.

Si l’association n’organise pas de fibro cafés ou rencontres mensuelles entre membres fibros, ce n’est pas sans raisons.

Dont la première en serait l’organisation dans toute la France, ce que nous ne pouvons nous permettre faute de temps et de finances.

Mais la seconde est surtout que passé la première ou seconde réunion, rien de neuf ne peut en ressortir, après les premiers échanges sur ses douleurs personnelles et sa . Et que l’on finit par en ressortir déçu et pas plus avancé.

Ce n’est pas pour cela qu’il faut s’isoler, et se couper du lien social.

Dans la fibromyalgie, je crois que le concept fondamental pour pouvoir avancer c’est de prendre sa destinée en mains, afin d’avancer.

Vous êtes seul (e ) face à la maladie, face à la .

Vous êtes seul (e ) face à une nouvelle vie, qui s’annonce difficile.

Mais même si vous vous croyez solitaire face à cette maladie injuste contre laquelle vous avez envie de hurler, vous ne devez pas, vous ne devez surtout pas rester solitaire.

Bien au contraire. Le danger de la perte du lien social vous entraîne justement très facilement dans une sphère infernale faire de , de repli sur soi, de dépression enfin.

La dépression vous ne pourrez peut être pas l’éviter, mais vous pourrez peut être malgré tout la juguler.

Et pour cela vous devrez vous ouvrir. Au monde extérieur, à vos amis, à votre famille.

Car s’il est difficile de comprendre votre douleur, votre fatigue, vos maux, ce n’est pas en vous repliant sur vous même que la compréhension pourra se faire.

Il vous est proposé une longue route, faite de petits pas infimes, vers une meilleure compréhension par votre entourage de votre maladie. Mais cela ne se fera que si vous êtes acteur (acteur agissant, et non pas comédien) dans votre cercle social.

Ce sera votre plus grande difficulté. Accepter l’incompréhension, et expliquer, encore et toujours. C’est épuisant.

Et c’est la que l’association peut vous aider. En vous réconfortant, grâce à des personnes malades comme vous, souffrant comme vous , fatiguées comme vous l’êtes.

En vous proposant aussi des clefs pour mieux comprendre.

Enfin, en agissant en votre nom auprès de tous, pour expliquer, proposer, transmettre, et améliorer la compréhension de chacun.

Et bien sur en agissant avec par exemple  notre présence devant le ministère de la santé le 12 mai .

Alors, je vous en prie, n’hésitez pas. N’hésitez plus.

Prenez contact avec nous.

Ne reportez pas ce moment.

Faite le, laissez nous un message, nous vous rappellerons, ou vous répondrons.

Et vous ne serez plus seul.

Et n’oubliez pas : le 12 mai vous allez vous faire entendre !

https://www.facebook.com/events/598115340270781/

https://www.facebook.com/fibromyalgies.fr





2 thoughts on “Osez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

*