Question de Monsieur le député David Habib sur la fibromyalgie.

Un peu tardivement vu la date de la question nous publions cette question qui a elle aussi le mérité de faire que la reste toujours présente et particulièrement pour la ministre de la santé qui doit obligatoirement répondre à chaque fois.

Chaque question d’un homme politique fait progresser, si nous la relayons correctement, la connaissance de la fibromyalgie.

http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-25810QE.htm

 

14ème législature
Question N° : 25810 de M. David Habib ( Socialiste, républicain et citoyen – Pyrénées-Atlantiques ) Question écrite
Ministère interrogé > Affaires sociales et santé Ministère attributaire > Affaires sociales et santé
Rubrique > santé Tête d’analyse > maladies rares Analyse > prise en charge. fibromyalgie
Question publiée au JO le : 30/04/2013 page : 4620

Texte de la question

M. attire l’attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la situation des patients atteints de fibromyalgie. Ils sont confrontés aux souffrances, fatigue, troubles du sommeil et de nombreux autres symptômes associés. Les origines sont très diverses et ont été souvent associés à des traumatismes psychologiques mais aussi physiques. Il existe plusieurs sortes de fibromyalgies, ce qui rend difficile l’identification des mécanismes responsables. Ce syndrome touche majoritairement des femmes, entre 30 et 50 ans, mais également les enfants et les adolescents. Les effets invalidants de ce syndrome perturbent leur qualité de vie, leur vie familiale, les activités quotidiennes, sociales et professionnelles mais aussi leur situation financière dans la mesure où ces personnes souffrant de cette maladie ne bénéficient pas d’une reconnaissance dans un taux d’incapacité pouvant leur permettre d’accéder à des allocations correspondantes. Aussi, il lui demande bien vouloir lui indiquer quelles sont les intentions du Gouvernement en la matière et ce qu’il compte faire concrètement afin que la fibromyalgie soit reconnue comme une maladie à part entière et qu’elle puisse, à ce titre, bénéficier d’une prise en charge réelle et efficace.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

*