Question de Monsieur le député Damien Abad sur la fibromyalgie des enfants.

Bonne question que pose Mr Abad.

S’il est difficile de diagnostiquer les adultes (même si un nouveau test le permettrait en trois minutes d’après les dernières informations), conclure à une ou un syndrome douloureux diffus pour un est encore beaucoup plus incertain.

Mr Abad, suite aux actions en ce sens de diverses associations, pose une question bien précise, après un état des lieux sans complaisance des actions menées jusqu’à présent.

Gageons que nous aurons une réponse très bientôt ?

http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-27010QE.htm

 

14ème législature
Question N° : 27010 de M. Damien Abad ( Union pour un Mouvement Populaire – Ain ) Question écrite
Ministère interrogé > Affaires sociales et santé Ministère attributaire > Affaires sociales et santé
Rubrique > santé Tête d’analyse > maladies rares Analyse > prise en charge. fibromyalgie
Question publiée au JO le : 21/05/2013 page : 5183

Texte de la question

M. attire l’attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur le nombre croissant d’enfants présentant un tableau clinique de « douloureux chroniques », avec une réelle difficulté de prise en charge, sans toutefois que soit nommé le terme de fibromyalgie. Trois difficultés majeures apparaissent aux yeux des pédiatres : ces enfants ne sont pas clairement diagnostiqués fibromyalgiques, ils sont pris en charge de façon hétérogène à différents niveaux (centres hospitaliers universitaires, services de rhumatologie, hôpitaux généraux, consultation douleur, services de pédiatrie, etc.), enfin ils présentent un bilan médical au demeurant « normal ». Par conséquent, ce recensement ne paraît pas aisé et est susceptible de non-objectivité concernant cet état des lieux. Saisie par le ministère de la santé, la Haute autorité de santé (HAS) a réalisé un état des lieux des données disponibles concernant le syndrome fibromyalgique de l’adulte et proposé des orientations aux professionnels de santé pour prendre en charge les personnes qui en souffrent. Ces travaux ont été publiés en juillet 2010 sous la forme d’un rapport d’orientation. Il faut noter qu’aucun état des lieux n’a été réalisé pour les enfants. Si plusieurs initiatives ont été prises dans le cadre de la prise en charge de la douleur (plan « Amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de maladies chroniques [2007-2011]» ; plan d’amélioration de la prise en charge de la douleur), il n’y a pas eu dans les années précédentes de préoccupation sur les particularités de la prise en charge des enfants, incluant cette pathologie spécifique. En conséquence, il lui demande quelles mesures et quelles initiatives elle entend mettre en œuvre pour améliorer la prise en charge de ces pathologies chez l’enfant.

 

Random Posts

  • Fibromyalgie : enfin ! Des paroles et des actes !

    Extraordinaire! La volonté forte des membres de la commission d’enquête concernant la fibromyalgie d’agir est appréciable et découle directement de […]

  • dance-1412144_1920 Un mouvement en marche ?

      Premiers échos de la réunion d’aujourd’hui à l’assemblée de la commission parlementaire sur la fibromyalgie. Les retours qui arrivent […]

  • Refus de soin : condamnable

    Certains d’entre vous ont pu connaitre cette situation : dans une défaite financière incontrôlable, du fait de la maladie souvent doublée d’un […]

  • sleeping-1159279_1920 Le sommeil est inscrit dans nos gènes.

    Quand il n’y a pas de sommeil, y’a du gène !     De nouvelles thérapies géniques en perspective  pour […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*