Kétamine : il est urgent d’attendre

Nous avons récemment proposé en tribune libre le témoignage de deux personnes sur le site concernant le traitement à base de sous surveillance médicale, et leur enchantement de voir leurs douleurs disparues.

Un de nos membres nous a annoncé l’effet inverse.

Et nous venons de découvrir ce billet aujourd’hui qui nous oblige à vous demander d’être prudents en cas de proposition de ce traitement.

http://algoweb.blogspot.fr/2012/02/ketamine-le-nouveau-rivotril-la-sauce.html

 

Une fois de plus nous rappelons que nous ne sommes pas médecins, et que nous ne proposons ps de diagnostics, qui plus est sur la maladie qu’est la fibromyalgie, puisqu’à ce jour personne n’est capable de dire ce quelle est véritablement.

  • Nouvelles bonnes questions !

    Questions très intéressantes de nos deux députés Mrs Decool et Launay. Chiche pour une fois de vraies réponses ? http://questions.assemblee-nationale.fr/q13/13-110541QE.htm […]

  • Effacer la douleur chronique.

    Une nouvelle approche. Une découverte. Et un espoir. Il serait peut être possible d’effacer les traces de la douleur des […]

  • La lassitude d’un combat sans fin.

    Le plus grand danger, dans la vie du patient malade chronique, et la fibromyalgie fait partie de ces maladies qui […]

  • La filière génétique pour la douleur ?

    Peut être. En tout cas de nouvelles pistes se découvrent et augurent de futurs traitements. « En fonction de différents types […]

2 thoughts on “Kétamine : il est urgent d’attendre

  1. En lisant le lien, je trouve que c’est lamentable d’utiliser les gens pour faire du profit mais nous vivons dans une société de consommation.
    Cela dit, si la Kétamine soulage vraiment les patients alors je dis que ça vaut le coup car il y en a marre de la douleur et nous sommes prêt à faire ce qu’il faut pour avoir ne serait-ce quelques heures de répit.
    Oui le Rivotril a bien fonctionné et oui il y a un risque d’addiction mais oh combien de médicaments nous ne devenons pas accrocs. Et pourtant nous le prenons en tout état de cause ?
    Là je lancerai aussi un autre débat, je dirai c’est comme le paracétamol, tout le monde en prend et pourtant nous savons qu’avec le paracétamol, nous pouvons faire une hépatite médicamenteuse ?
    Alors qu’est-ce qu’est le mieux ?

    Mais surtout combien coûte une vie ????

    Alors en toute sincérité, si j’avais aussi mal comme avant, et bien j’aurai fait le protocole de la Kétamine même si cela coûte de l’argent au niveau des mutuelles et de la sécurité.
    Marielle

    1. Oui Marielle.

      Jusqu’au jour ou le corps n’accepte plus le paracétamol….en ce cas on prend quoi?

      Moi, par exemple, je supporte l’aspirine (heureusement à cause de céphalées assez fortes) . Mais les dangers de l’aspirine sont connus et pourtant c’est en vente libre..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

*