La douleur au quotidien

La question de la en France est encore un sujet tabou, même si dans chaque existe un protocole adapté au sein du Clud.

Les différents plans anti-douleur, en ce qui concerne les fibromyalgiques, les ignorent carrément, même si de plus en plus, les centre anti-douleurs sont amenés à poser des diagnostics de fibromyalgie et à traiter les douleurs induites par cette maladie.

Les fibromyalgiques le savent bien, qui souvent traînent leurs douleurs dans les diverses structures médicales, avant d’être diagnostiqués, plusieurs années après, sans même que l’on traite au minimum leurs douleurs, les médecins se trouvant aisément impuissants devant la diversité du » panier de symptômes » amené par le fibromyalgique.

Mais nous ne sommes pas seuls (ce qui n’est pas une consolation quand on souffre).

Il n’est qu’à voir nos amis canadiens , belges, américains. (traduction Google ici.)….

Nous en parlions avec un médecin interniste ce matin . Pour lui, c’est difficile pour un fibromyalgique et il n’y a pas de solution actuellement.

Et le soulagement de la morphine le laisse sceptique….

(nous rappelons que nous ne sommes pas médecins, et nous vous demandons de prendre contact avec un médecin avant de commencer ou d’arrêter un traitement)

 

Il est urgent que la recherche avance pour qu’une vraie formation soit enfin assurée avec de vrais remèdes.

Chiche qu’on le crie le 12 mai  devant le ministère ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

*