Celui qui parle le plus fort à raison.

Il n’est qu’à voir les chirurgiens dentistes ou les médecins, qui viennent de voir réduire leurs obligations par la 

Loi du 10 août 2011 modifiant certaines dispositions de la loi n° 2009-879 du 21 juillet 2009 portant réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires  sur Vie Publique.

 


LOI n° 2011-940 du 10 août 2011 modifiant certaines dispositions de la loi n° 2009-879 du 21 juillet 2009 portant réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires sur Légifrance.

LOI n° 2009-879 du 21 juillet 2009 portant réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires 

 

 

 

Celui qui parle le plus fort, ou qui dispose du lobby le plus influent à raison.

L’encre de la loi n° 2009-879 du 21 juillet 2009 portant de l’hôpital et relative aux patients, à la et aux territoires   

n’est même pas sèche que déjà pour ne pas vexer certains praticiens, on s’empresse de la modifier.

Mais sans s’occuper des malades. Qu’importe s’il vous faut faire des kilomètres pour trouver un . Qu’importe si les matériaux utilisés pour soigner vos dents ne sont pas forcément les meilleurs (çà vous ne pourrez vous en rendre compte !).

En vérité nous l’affirmons : si nous malades, fibromyalgiques, crions, assez fort, nous serons entendus. Il suffit de crier plus fort que le voisin.

Ce texte est aussi scandaleux à un autre titre. On a essayé d’utiliser le prétexte de la santé pour entériner des mesures anticonstitutionnelles: les malades ont bon dos.

 

En définitive, on ne se plaint pas tant que ça, nous , si ?

 

 

 

Random Posts

  • La douleur fait si mal.

    Chers ami(e)s , Je vous écris aujourd’hui, suite à mon précédent billet, car un drame a failli arriver. Je ne […]

  • Médias ?

    Et si vous exigiez une couverture médiatique au journal de 13 de lundi de TF1?   Nous avons déposé le […]

  • On ne peut pas continuer ainsi !

    Nous vous proposons une salve de réponses du ministère de la santé qui viennent d’arriver en réponse aux questions de […]

  • Toujours des économies sur la santé en vue.

    C’est ce qui ressort de la réponse à la question du sénateur Yvon Collin sur la fracture sanitaire des territoires […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*