Il y en a assez.

Assez de ces questions au gouvernement sans suite, avec toujours la même réponse. 

Assez de ces demandes d’interventions envoyées individuellement avec toujours en réponse un souhait de mieux se porter.

Nous proposons une action immédiate et simple. Et nous avons besoin de vous. Immédiatement et rapidement.

Nous vous proposons d’envoyer par mail aux et de votre département ce petit texte : 

 

 

 

 

Madame (ou monsieur) le député (le sénateur), le ministre (ou tous ceux à qui vous pensez).

La est une vraie maladie.

Cette maladie, à mon avis, personne en vous l’a expliqué correctement.

Il suffit de voir les questions au gouvernement et les réponses pour s’en convaincre.

Je sais que vous avez d’autres préoccupations tout aussi importantes, mais nous souffrons trop et depuis trop longtemps.

Nous vous suggérons le site de l’association MaBruetOrka afin d’obtenir des explications sur cette maladie : http://www.fibromyalgies.fr

 

Vous pouvez les contacter. Voici leurs coordonnées : 

 

 

Nous vous prions instamment d’insister auprès des instances de , auprès du gouvernement, auprès du président de la république afin que de vraies mesures soient prises pour nous soulager et surtout chercher et comprendre.

Et nous vous demandons de ne plus vous contenter de la réponse actuelle.

Je suis bien entendu à votre disposition pour vous expliquer ma maladie, ma fatigue, mes souffrances, mon parcours de soins et l’augmentation journalière de mon invalidité non reconnue pourtant.

 

Vous ajoutez votre adresse et vous signez. Et vous envoyez par mail.

Avec copie sur mabruetorka@gmail.com

 

Il nous faut joindre rapidement l’ensemble des députés et sénateurs.

Ce qui n’empêche pas de continuer à leur écrire individuellement.

Et dites nous ce que vous pensez de cette initiative !

Bonne diffusion. N’oubliez pas de demander à vos proches d’en faire autant.

 

Amicalement, MaBruetOrka

 

Random Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*