Fibromyalgie : nouvelle question au Sénat

Espérons que celle ci trouve une réponse plus argumentée que d’habitude….

Sénat

    Question écrite n° 18259 de M. Rachel Mazuir (Ain – SOC)

    publiée dans le JO Sénat du 21/04/2011 – page 1010

    M. Rachel Mazuir attire l’attention de M. le ministre du travail, de l’emploi et de la santé sur la méconnaissance de la et les difficultés qui en résultent pour les patients.
    Cette pathologie, qui regroupe un ensemble de symptômes, mais surtout une douleur chronique, n’est toujours pas reconnue aujourd’hui, en dépit des avancées des travaux de l’Organisation mondiale de la santé depuis 2006 et ceux de la Haute Autorité de santé, fondés sur un rapport de 2007 édité par l’Académie de médecine.
    Le patient se trouve désarmé, ne sait vers quel spécialiste se tourner (rhumatologue, neurologue, gériatre…), lequel n’est guère plus informé sur l’état de cette affection. Les remboursements des divers frais induits par les examens prescrits sont en outre très aléatoires, et la recherche afférente ralentie ; certains médicaments prescrits pour atténuer la douleur ont même été retirés du marché (Diantalvic ou Propofan).
    La fibromyalgie était pourtant concernée par le plan d’amélioration de la prise en charge de la douleur 2006-2010.
    Par conséquent, il souhaite connaître quelles mesures entend prendre le Gouvernement pour agrémenter la vie de ces patients”

     

Random Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*