Les erreurs médicales.

L’article du blog Holodent d’Estelle Vereeck sur l’erreur médicale pose de bonnes questions.

Pour les personnes atteintes de fibromyalgie, la question de la conservation de leurs en bon état est une question de tous les instants.

Souvent, sans trop savoir pourquoi, celles ci, (et les gencives avec bien souvent) se trouvent très vite être dans un état dégradé.

Les infections peuvent être nombreuses, les dents de venir friables….

 

Dans le même temps se pose la question de la (les dents pourraient jouer un rôle essentiel en ce cas).

Il est donc impardonnable à un d’avoir extrait les mauvaises dents.

C’est impardonnable, mais aussi révélateur : ce dentiste ne voit pas du tout le mal fait, et cherche à minimiser sa faute.

Combien « d’erreurs médicales »  dans le système actuel qui pourraient être évitées ?

Combien de parcours de soins « coordonnés » qui ne débouchent ni sur un résultat ni sur un soulagement du patient ?

Combien d’options médicales effectuées sans vraiment savoir ou vouloir savoir les possibles complications futures ?

L’arrachage des dents de sagesse, si bénin et si systématique est il vraiment la seule option ?

La compréhension de cette maladie « la fibromyalgie » mérite elle vraiment cette errance du parcours de soin, cette méconnaissance du corps médical qui laisse le patient seul devant sa maladie, en proie aux erreurs de diagnostics, aux erreurs de spécialistes qui militent pour leur paroisse, leur spécialité et ne veulent pas voir le malade dans un ensemble pourtant parlant. Par tranquillité, ou par nécessité (afin de ne pas perdre de temps par exemple).

Il n’est pas tolérable de devoir attendre plus de 10 ans pour se voir reconnu fibromyalgique, ou bien passer du stade de fibromyalgie à la sclérose en plaque.

Plus de trente pour cent des fibomyalgies seraient diagnostiquées à tort.

Quand donc de vrais spécialistes de la fibromyalgie (ils en existent quelques uns, mais trop rares) seront ils formés?

La personne fibromyalgique est fragile. Les erreurs médicales possibles sont nombreuses.

Nous avons pu connaitre de diverses allergies à des médicaments, à des produits ingérés pour divers examens, à des 

Est ce tolérable ?

 

2 thoughts on “Les erreurs médicales.

  1. Tolérable? Loin de là. Qu’un plombier change un robinet au lieu d’un siphon… Passe encore, on remet l’ancien robinet, et on change le siphon. Mais 4 molaires!!! C’est irréparable!
    Pour l’extraction des dents de sagesse, je sais que certains dentistes se posent les bonnes questions. Après, certains business-men sont plus prompt à proposer cette intervention… Au patient d’être vigilent, ne pas se faire opérer des dents de sagesse, de l’appendicite, des amygdales à la légère!
    On nous pousse souvent à la consommation de soins, surtout les fibromyalgiques, plus angoissés que les autres patients, à bout de forces, facilement impressionnables… C’est triste.

    1. Oui, on pousse à la roue.

      Avant c’était les cancéreux à qui on proposait des pilules miracles….Cela n’a pas marché pour une maman…..celui qui lui avait proposé à juste dit : elle les a prises trop tard !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

*