Il ne fait pas bon avoir mal en Suisse.

Nous l’avions déja relevé plusieurs fois, mais il vaudra mieux ne pas être fibromyalgique en Suisse dans les mois qui viennent.

En tout cas, la reconnaissance de leurs douleurs sera compromise et refusée.

Plus de 400 personnes pourraient se retrouver sans aucune ressource Ou au moins sans rente invalidité.

La France prévoit de prendre le même chemin avec l’Aah (allocation adulte handicapé) en ne l’attribuant qu’en fonction des ressources financières disponibles. Tant e fibromyalgiques sont pourtant si dépendants financièrement de cette si maigre ressource, qui devait être revalorisée selon les promesses présidentielles.

Seuls des critères économiques servent de base à cette destruction d’une sécurité sociale qui pourtant est encore inscrite dans la déclaration universelle des droits de l’homme. (article 22)

Déclaration universelle des droits de l’homme

Il ne fait pas bon avoir mal en Suisse, et il ne fait pas bon être handicapé tout court en France

Random Posts

  • Un mouvement très (re) humanisant

    « Ce n’est pas parce que quelqu’un a l’air d’aller bien qu’il ne souffre pas. «  Cette citation provient de Allie Cashel […]

  • Le député Jean-Pierre Decool s’interrogeait pour les enfants fibromyalgiques

    Le député Jean-Pierre Decool s’interrogeait pour les enfants fibromyalgiques; la ministre se propose d’y répondre prochainement. Chiche ! http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-1739QE.htm 14ème législature […]

  • – 18

    Demain, il restera 18 jours avant le 12 mai 2014.   Une date qui devrait compter pour la fibromyalgie française. […]

  • Dioxyde de titane

    Encore un truc tout petit. Oui mais on ne sait pas trop les ravages qu’il peut faire dans l’organisme. Par […]

One thought on “Il ne fait pas bon avoir mal en Suisse.

Laisser un commentaire