Premiers échos de la conférence en Belgique du Docteur Masquelier

Un regret du Docteur : Invités, ses confrères brillent par leur absence.

Il devient urgent de s’occuper des malades.

Nous en sommes quant à nous convaincus. Ce sera la prochaine du siècle, aux conséquences importantes pour les malades (même si la ne fait pas mourir), mais surtout socialement très lourdes à gérer et à assumer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.