Suicide et fibromyalgie

Une étude

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/art.27623/abstract

(résumé en anglais)

et son commentaire en français

http://lungtazen.wordpress.com/2010/10/30/veille-bibliographique-fibromyalgie-et-suicide/

laisserait à penser que les fibromyalgiques seraient plus fragiles que d’autres populations.

Premièrement l’étude ne porte que sur un millier de personnes, ce qui n’est pas à notre sens un échantillon suffisant.

Et secundo nous demandons à tous de raison garder. Cette étude alarmiste ne doit pas recevoir plus d’écho qu’elle n’en a déja.

Nous aimerions plutôt voir des études sur les recherches effectuées pour soulager ou soigner les fibromyalgiques qui attendent maintenant depuis trop longtemps.

Random Posts

4 thoughts on “Suicide et fibromyalgie

    1. Désolé pour ce retard, Alex, le site était en carafe….Je n’avais plus accès à l’administration.

      Mais le hasard… Je viens de voir un jeune qui souffre, et mal dans sa peau……

      Et tu as raison, il est important de comprendre, mais encore plus de soigner…..

      Le suicide fut un art de vie au Japon, une société….

  1. tout à fait d’accord avec toi Nono, cela m’énerve quand je lis qu’on peut mourir de la fibromyalgie car le taux de suicide serait plus élevé…
    Je m’insurge contre cette affirmation. La fibromyalgie n’est pas mortelle.
    peut être la dépression associée à celle-ci conduit elle à un suicide mais la fibromyalgie en elle-même je ne le crois pas.
    Partageons un max des messages positifs, d’espoir plutôt que ce genre d’études qui ne repose que sur des échantillons non représentatifs….
    Bon courage à tous et toutes.

    1. Bonjour Anouchka,

      Oui j’ai voulu m’élever contre cette reprise directe de l’étude (peut être pour le plaisir d’être le premier à en parler ?) sans chercher plus loin.

      Simplement lire cette étude me donne envie de me fusiller : dix fois plus de chances de se suicider quand on est fibro…..

      C’est du grand n’importe quoi. Moi qui ait fait de longues études sur le café et sur le thé, j’en déduis que le café rend agressif……mais pas suicidaire…..(échantillon de trois personnes, largement suffisant) …mais que le manque de café rend nerveux…..(hi hi).

      Encore une fois, et même si cette étude est sérieuse, il faut la lire avec la distance qui s’impose.

      Amicalement MaBruetOrka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*