La prévention dans le domaine de la santé.

Le député Jean Claude Etienne a posé une question sur la dans le domaine de la .

La réponse de la ministre nous laisse sur notre faim…..

http://www.senat.fr/basile/visio.do?id=qSEQ100513517

Gageons que le député demandera des éclaircissements…

Question écrite n° 13517 de M. (Marne – UMP)
publiée dans le JO Sénat du 20/05/2010 – page 1266

M. Jean-Claude Etienne demande à Mme la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche de préciser la politique envisagée afin d’accompagner les souhaits des Français en matière de prévention dans le domaine de la santé.
En effet, si notre pays est performant pour le traitement des maladies, force est de constater qu’il est à la traîne pour la prévention. Nos concitoyens en sont conscients et sont de plus en plus nombreux à s’orienter vers des médecines non allopathiques. Or, la plupart des médecins ne sont pas formés, ou très insuffisamment, pour prévenir ou pour guérir avec des molécules non chimiques.
Il lui demande s’il est prévu de réformer les programmes de des futurs médecins en conséquence, afin notamment d’y intégrer de solides connaissances en .

Réponse du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche
publiée dans le JO Sénat du 22/07/2010 – page 1919

La prévention est un enjeu majeur pour l’avenir de notre système de santé. Elle s’appuie sur les progrès reposant sur des connaissances scientifiques validées. Les avancées dans le domaine de la prévention sont donc multiples et incluent, chaque fois que cela est validé, les médecines non allopathiques. Il est essentiel de ne pas segmenter les actions de prévention, y compris les recommandations en matière de nutrition et d’hygiène de vie, qui sont notamment enseignées dans le cadre de la formation théorique et pratique du deuxième cycle des études médicales.

Random Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*