La longue quête d’une fibromyalgique

“«Avant cela,« Glenn a dit: «Je n’ai jamais vraiment compris avant ce que Judy vivait.””

Vous pouvez lire ici (en anglais) un article du New york time.

Pour traduire l’article copier le lien, aller dans google -par exemple- rechercher traduire , ouvrir le système de traduction google, coller le lien et envoyez; voila, c’est fait vous pouvez profiter d’une traduction approximative, mais suffisante.

Les personnes atteintes s’y reconnaitrons…

Un long parcours de recherche médicale, l’incompréhension des uns et des autres, des proches en particulier, les douleurs et la détresse qui augmente.

Et par dessus tout le système de soins qui demande que d’abord les génériques soient prescrits avant d’éventuellement pouvoir espérer utiliser les médicaments qui vous soulagent.

Enfin, le nom mis sur la maladie, le soulagement, un traitement qui diminue la , et la compréhension amicale d’assocaition et de mebres eux aussi attteints et compréhensifs, pour se soutenir mutuellement.

Un article précis et bien écrit.

Random Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*