Magali va mieux

Magali va mieux, mais totalement remontée contre cette maladie invalidante si sévère pour elle.

Elle mène une action de lobbying à laquelle nous allons nous associer.

Une nouvelle chute quelques jours après être rentrée chez elle l’a conduite sans connaissance à l’hôpital.

Voila la photo après cette chute :

Après une nouvelle chute
Après une nouvelle chute

Mérite elle cela ?

Les personnes atteintes de seraient des personnes instables émotionnellement. En fait elles sont surtout instables physiquement, emplies de douleurs et de fatigues, et de tant d’autres symptômes.

C’est pourquoi la volonté de Magali est proprement ahurissante.

Mais c’est l’une des particularités de cette maladie : elle se déclenche sur des personnes en général particulièrement fortes et tenaces. Il faut beaucoup de volonté pour supporter ces douleurs, ces inconvénients, cette lassitude.

Merci à Magali de vouloir démontrer par ses photos les souffrances de toutes les personnes atteintes de fibromyalgie, et faire comprendre que la fibromyalgie, ce n’est pas seulement dans la tête.

Une dernière photo d’une jeune femme remarquable, qui mérite mieux de la vie :

3-4

Random Posts

3 thoughts on “Magali va mieux

  1. Bonjour,

    Je m’appelle Eric jacob, je suis moi-même fibromyalgique, avec des souffrances multiples et permanentes. Le charabia de certains médecins comme quoi c’est dans la tête trouve généralement echo dans l’entourage familial. Je suis personnellement totalement seul, célibataire à contre-coeur (bien que je sois très mignon) à cause de ma santé, rmiste, mais de la volonté j’en ai des tonnes, au contraire de ma mère qui également malade s’est suicidée mi-2008. J’ai conçu le site http://www.malapedia.com fin 2008 pour réagir contre le corps médical et la fatalité de certaines maladies. Cette maladie est une pollution du corps qui prends sa source dans divers éléments (vaccins, entourage et alimentation) et également je pense dans une literie mauvaise, car trop dure (préférer un matelas tempur à 50 kg/m3), qui empêche les fibres musculaires de se reparer durant le sommeil.
    Il faut se battre Magali.

  2. Magali , je m’appelle Micheline, j’habite en Bretagne, où , j’ai eu la chance de “tomber”sur un bon médecin de la sécurité sociale et, qui a pris la fibromyalgie que j’avais très à coeur et au sérieux
    grâce à lui et à mon médecin traitant , je suis reconnue en invalidité de catégorie 2 avec carte de priorité et de stationnement
    tous les soins (kiné, transport, rhumatologue…etc)sont pris en charge à 100%; hélas, je sais que j’ai eu de la chance car peu de médecins veulent y croire
    je n’ai pas trop à me plaindre (à part pour les douleurs) car je suis mariée et mon mari qui est en retraite m’aide énormément; je ne sais ce que je pourrais faire sans lui
    il est vrai aussi que cela a été détecté à 56ans, de ce fait, après 2 ans en longue maladie , je suis passée en invalidité, et je serais mise en retraite d’office (avec tous mes trimestres manquants validés) ; je plains tous ces jeunes qui doivent se battre au quotidien et que c’est une sale maladie qui est invisible aux yeux des autres
    je t’envoie toutes mes amitiés et te dis de continuer à te battre; chaque jour qui passe est un jour de gagné sur cete “saleté”qui nous ronge
    Micheline

    1. Bonjour Micheline.

      Votre commentaire est très intéressant techniquement parlant pour aider d’autres personnes dans ce cas de figure.

      Une petite remarque : Magali m’a proposé de montrer sur ce site ce qui lui arrive, en tant que “témoin” des ravages que provoque cette maladie. Cela étant dit, je vous précise que magali vit en Belgique (mais la maladie n’a pas de frontières; et ce site est ouvert à tous).

      Je transmets ce message à Magali; cela lui fera plaisir.
      Vous pourrez la contacter en direct sur le forum des fibroactifs dont vous avez le lien sur le bandeau de droite du site.

      Très amicalement, MaBruetOrka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*