STRATEGIES POUR LES ACTIVITES DE LA VIE QUOTIDIENNE

La personne atteinte de doit prendre conscience de ses limites. ce qui est difficile, car c’était souvent une personne active, voir frénétique, tournée vers l’autre et les autres; prête à remuer ciel et terre, jusqu’à atteindre la perfection.

En particulier, une frénésie du attire souvent l’attention.

Or comme me le disait un jour une psychanaliste : ” quelle rage retenue dans ce comportement “.

La personne qui devient fibromyalgique voit petit à petit ses facultés décliner, alors même que son corps dans un premier temps ne change pas, et que rien ne peut faire croire à une atteinte du corps.

Pourtant la réalité est bien la ; il devient difficile de porter, difficile de se concentrer, difficile de finir en une fois la moindre tâche, comme la vaisselle du jour par exemple, qui finira en attente dans l’évier le plus souvent….

Mais dans le m^me temps, le cerveau refuse cette détérioration pourtant saisissante des facultés physiques.

Et après une période d’accalmie de quelques temps; voir le lendemain, suite au dégout de soi qui en résulte pour ne pas avoir effectué de simples tâches quotidiennes qui auparavant ne prenaient qu’un petit moment, la personne atteinte de fibromyalgie va s’efforcer de se remettre à jour, va forcer pour rattraper et finir le ménage qu’elle estime en retard; va peut être réussir une première fois, une seconde fois; tout en se sentant épuisée à chaque fois…

Jusqu’au jour ou elle ne pourra plus faire face; s’ensuit alors une période d’abandon, de déni de soi, avec un regain de culpabilité pour ne pas être à la hauteur.

La situation peut devenir catastrophique…

Avant d’accepter cette contradiction : un corps qui semble sain, mais incapable d’agir, de se mouvoir, douloureux et difficile à déplier le matin….

L’acceptation de la est une étape importante, qui permet de redonner une certaine estime de soi. Le malade n’est pas fautif, alors m^me qu’au départ il croit avoir créé cette situation.

La de son état, extérieur à sa volonté réelle, est le chemin vers la de soi; qui n’est pas le chemin de la guérison, mais simplement de l’acceptation de soi.

De ce fait il me parait particulièrement intéressant de reproduire ici les 10 commandements que devraient suivre le plus souvent les personnes atteintes et que pouvez retrouver sur ce site.

Random Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*