Innaceptable

Néanmoins, les rentiers souffrant de troubles somatoformes douloureux, de fibromylagie ou de pathologies similaires n’auront en principe plus droit à l’AI. Quelque 4500 personnes risquent d’être touchées par cette mesure. Mais elles seront «suivies et encadrées de manière ciblée», une réglementation pour les cas de rigueur étant aussi prévue.

Suppression des rentes en Suisse

Encore une fois, cela prouve simplement la méconnaissance actuelle du syndrome de la , de la , de la difficulté à bouger ou à se mouvoir, de l’épuisement et de la faiblesse physique des personnes atteintes de .

Il est urgent d’alerter et d’expliquer sur les différents symptômes. La logique économique ne peut passer avant la logique médicale.

On peut rêver !

6e révision de l’AI: nouvelle étape dans l’assainissement durable de l’assurance-invalidité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

*