La situation ne s’améliore pas

Tous les fibromyalgiques le savent : le plus épuisant c’est encore cette incessante, largement au dessus de l’ normal possible; c’est un de tous les instants, qui vous laisse pantois au réveil, les membres gourds et durs à déplier, un gout amer dans la bouche, totalement sèche le plus souvent.

Un épuisement qui vous annihile, qui vous laisse sans ressources. sans dynamisme aucun. C’est un combat de tous les instants pour combattre cette envie de se réfugier sur son lit, de clore les volets et d’essayer de dormir. Alors même que ce sommeil, souvent, sera absent.

Random Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*